Marathon du gradient #1

astuce, éponge, dégradé, gradient, nailart, nailpolish, nails, neon, rufian, rufiannails, vernis

Hello les gurlz (oui oui je parle anglais aussi, je suis pleine de surprises !)

J’espère que vous avez passé un bon long weekend, aujourd’hui je vous parle de quelque chose de sérieux. 
Le B-A-BA de la npa = le gradient. 
Alors il donne plus ou moins de fil à retordre selon les personnes mais d’après moi il faut savoir le dompter. 
Déjà parce que c’est trop cool d’avoir des ongles dégradés et puis parce qu’il ne faut jamais baisser les bras ! Nan mais oh ! 
Donc comme c’est mon obsession du moment je me suis dit que tous les lundis soir je vous présenterai un petit gradient et pour lundi prochain je m’occupe de vous préparer un tuto ! 
En tous cas je suis prête à partager mes trucs et astuces pour ne plus le rater !
(Attention hein je ne prétends pas être la queen du gradient mais comme je me débrouille je partage, je suis comme ça moi tu vois !) 
Dooonc pour cette number one edition je suis partie sur un truc super estival, du violet qui pète, du rose bonbon, orange flashy et du jaune !
Je lui ai rajouté un petit rufian qui était sensé être doré mais vois tu mon doré ne voulait pas être coopératif du coup j’ai pris son copain l’argenté et c’était cool quand même ! 
Pour réaliser un gradient il te faut:
 
Des éponges, du dissolvant, du coton, du scotch ou du peel-of et un pinceau pour nettoyer!
    
          
Imbiber le coton de dissolvant
           
                                                                    
Nettoyer son éponge avant de commencer

                             



  
Comme ça !
 
 
 
– Déjà il faut poser ta base habituelle, La Miracle Cure de chez Sally Hansen chez moi
(comme d’hab tu laisses sécher)
– Ensuite 2 couches de blanc chez moi c’est ‘snow alpine’ « mais chez toi c’est qui tu veux ! 
(comme d’hab tu laisses sécher)

ASTUCE je prévois une surface lisse comme du papier cuisson ou du papier alu sur laquelle je vais faire mon gradient
ASTUCE je prends un coton que j’imbibe de dissolvant et j’essuie le côté de l’éponge qui va me servir à faire mon gradient sans la rendre « mouillée » pour autant
– Je n’applique pas mes couleurs directement sur l’éponge mais sur ma surface de travail. Je trace 3 lignes (si j’ai 3 couleurs hein) horizontales (pour un gradient horizontal hehe) collées. 
– assez vite je viens poser mon éponge sur les couleurs et je tapote 2 ou 3 fois max par doigt
 (pour éviter les dépôts de bouts d’éponges qui arrivent quand l’éponge est trop sèche) 
– je répète l’opération jusqu’à l’obtention de la couleur désirée. 
Et puis tadaa j’ai un gradient qui déchire sa maman… Mais, oui mais j’ai les cuticules dégueulasses ! 
Pour protéger les doigts et s’éviter un nettoyage de 12 plombes il y a:
– le scotch une valeur sûre mais le vernis passe en dessous et tu dois te cleaner la cuticule avec ton pinceau et du dissolvant

– le peel off expliqué par Madame Bidi ici





Au zouleil !



Couleur de mains chelou mais néon powaaaa

Chat en semi coma pas coopératif.

Ps/ je n’ai pas les noms en tête des vernis utilisés, j’éditerai le post !

Beaucoup d’amour et à Lundi prochain pour Ze next gradient

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s